Une ferme urbaine de 7 061 m2 va voir le jour à Paris 

Mauvaise Haleine
 La Ville de Paris a lancé un nouvel appel à projets pour transformer le toit-terrasse de l’hôtel logistique Chapelle International en une immense ferme urbaine de 7 061 m2 !

Dans le 18ème arrondissement de la ville de Paris, un ancien site ferroviaire est en voie de reconversion dans le cadre du grand projet de renouvellement urbain (GPRU) de Paris. La Chapelle International s’apprête à faire peau neuve en faisant place à 144 000 m2 de constructions qui formeront un « quartier urbain et logistique pour un 18ème plus durable. »

Au sein de ce quartier mixte qui accueillera des logements, des bureaux et des équipements publics, on trouve également un hôtel logistique multimodal qui sera embranché au réseau ferroviaire et permettra « de faire l’interface entre le flux longue distance et le flux urbain de proximité », détaille le site d’Espaces Ferroviaires (une filiale de la SNCF).

Pour ramener un peu de verdure dans ce vaste champ de rails et de fils électriques, la Ville de Paris a lancé un appel à projets internationaux pour végétaliser le toit de l’hôtel logistique, ou plus précisément, pour le transformer en une énorme ferme urbaine.

Cinq zones de culture ont été prévues par la ville de Paris :

– 2 845 m2 de surface libre en toiture haute

– 1 171 m2 permettant l’installation de serres selon le souhait du porteur du projet

– 1 200 m2 de terre rapportée sur une épaisseur de 35 cm

– 1 256 m2 en toiture basse particulièrement adaptée à l’accueil du public

– 589 m2 de jardinières

L’appel précise également que le projet devra inclure une zone accessible au public, « en particulier sur l’allée des jardins ». La vue ne sera sans doute pas splendide puisqu’elle devrait donner directement sur les rails ou sur les nouveaux logements en construction (des tours modernes de hauteur moyenne). En revanche, on distinguera peut-être encore la coupole du Sacré-Cœur au loin (c’est déjà ça vous me direz).

(Vue concept depuis l’hôtel logistique multimodal)
Crédits photo : Ville de Paris / SNCF

 

(Vue actuelle depuis l’hôtel logistique multimodal)
Crédits photo : Ville de Paris / SNCF

 

Reste à voir désormais comment ces fermes seront alimentées en énergies, comment les produits cultivés seront protégés des émissions polluantes et à qui ces produits seront destinés. Mais on peut être optimistes à l’idée que cette ferme urbaine sera réalisée dans une perspective durable, en effet, les 144 000m2 de constructions neuves qui font partie du projet « Chapelle International » seront chauffés « grâce à une boucle d’eau chaude locale et indépendante intégrant un mix énergétique avec du biogaz, alimentée à 50% en énergies renouvelables et de récupération pour distribuer la chaleur aux bâtiments du quartier. »

Les intéressés sont invités à déposer leurs projets jusqu’au 16 octobre à 16h puis le lauréat sera annoncé au mois de février 2018.

Source

Une ferme urbaine de 7 061 m2 va voir le jour à Paris 
Noter cet article
Le portail ecolo et bio