Stabiliser la glycémie : quelques astuces naturelles pour vous aider   -   Le tourisme généalogique québécois, à la rescousse des campagnes normandes ?   -   Où trouver des bornes de recharge électrique   -   Le glyphosate, cible d'un détournement vidéo drôle et déjanté   -   Existe-t-il une alternative aux radiateurs gourmands en énergie?   -   Voyage côté nature au Brésil : 3 sites écotouristiques à découvrir   -   Écotourisme à Cuba : l’une des meilleures façons de découvrir l'île   -   Zoom sur les bienfaits de la nature sur la santé   -   Des solutions pour mieux soulager la grippe   -   « Pourquoi le bio c'est cher ? » : enquête du Professeur Feuillage   -   En Charentes-Maritimes, il invente une bouteille 100% biodégradable   -   Enquête sur la méthode Monsanto   -   Ywaste transforme les déchets organiques en compost   -   Est-il possible de redonner vie aux aurochs, une espèce éteinte depuis le XVIIe siècle ?   -   Les tribulations de Curiosity sur la planète Mars, à la recherche de la vie   -   Les voitures autonomes s’apprêtent maintenant à envahir les rues de New York   -   Quand le supervolcan de Yellowstone se réveillera   -   Arrêtons d’être complices de l’obsolescence programmée, des alternatives existent !   -   Pesticides : à quoi s’exposent ceux qui habitent près des champs ?   -   Trois quart du miel est contaminé par des pesticides

Les vaccins : on nous aurait menti ?

Mauvaise Haleine

On prend les mêmes et on recommence ! Le rapport officiel établi par le Sénat en juin 2007 est édifiant à plus d’un titre, il suffit pour cela de consulter les rapports du sénat de l’année 2007 concernant la santé pour se rendre compte, une nouvelle fois, que nos décideurs font n’importe quoi avec notre santé.
L’un de ceux-ci reconnaît notamment de manière officielle que :

1 – La formation des médecins en matière de vaccins est quasi inexistante.
2 – De nombreux médecins sont plus que « réticents » lorsqu’il s’agit de vacciner.
3 – Les risques concernant une « épidémie » d’hépatite B ont été volontairement surévalués, de manière excessive, afin de justifier une campagne de vaccination massive.

En dépit de ce constat assez accablant, qui semble n’avoir fait l’objet d’aucun démenti, et de séquelles importantes indiscutables, les promoteurs du vaccin contre l’hépatite B (notamment) continuent à nuire en toute tranquillité…

Cliquez ici pour lire tout l’article au format .PDF

Les vaccins : on nous aurait menti ?
Noter cet article
Le portail ecolo et bio