Le ministère de l’Agriculture et la FNAB accélèrent les formations en agriculture biologique

Mauvaise Haleine

Une nécessité pour un secteur en plein développement !

Le 13 juillet 2017, le Ministère de l’Agriculture (Direction Générale de l’Enseignement et de la Recherche – DGER) et la Fédération nationale de l’agriculture biologique (FNAB) ont signé une première convention cadre de partenariat pour le développement de la formation et de l’enseignement en agriculture biologique.  Avec + 32 500 emplois en 4 ans dans le secteur de la Bio en France, le besoin en professionnalisation de la filière devient une nécessité.

Aux emplois dans les fermes bio s’ajoutent ceux liés aux activités de transformation et de distribution. Au total, on estime que l’activité biologique concerne en 2016 près de 118 000 emplois directs, soit 18 000 de plus qu’en 2015 et 32 500 de plus qu’en 2012, avec une croissance annuelle moyenne de +8,4% par an depuis 4 ans.

  • + 77 700 emplois directs dans les fermes en équivalent temps complet
  • + 12 800 emplois directs en équivalent temps complet pour la transformation de produits bio (y compris alimentation animale et boulangerie)
  • + 1 600 emplois directs en équivalent temps plein pour la distribution au stade de gros
  • + 23 800 emplois directs en équivalent temps plein pour la vente au détail de produits bio
  • + de 2 000 emplois dans les activités de services : conseil, recherche et formation, développement, services administratifs et contrôles spécifiques à la bio

Avec un marché dynamique, qui s’approvisionne à 71% en France, lorsqu’un consommateur achète un produit bio, il soutient l’emploi en France.

Avec ce changement d’échelle de la bio, la formation de professionnels qualifiés pour le secteur bio est une priorité pour la réussite de l’agriculture biologique et de ses filières.

Par cette convention, la DGER et la FNAB entendent faciliter l’insertion professionnelle et territoriale des étudiant(es) de l’enseignement agricole dans le secteur bio. : élèves, apprenti(es), adultes en reconversion professionnelle. Cette première convention vise à développer les projets entre les 800 établissements d’enseignement agricole et les 90 groupements départementaux et régionaux du réseau FNAB. Cette coopération s’appuiera sur les outils déjà développés par les parties prenantes : le groupe thématique Formabio, les ateliers et fermes des lycées et les 500 fermes de démonstration du réseau FNAB. Les opportunités sont nombreuses pour mieux intégrer la bio aux parcours de formation.

Sources : fnab.org , leblogdelabio.com  et biocultureetvous.org

Le ministère de l’Agriculture et la FNAB accélèrent les formations en agriculture biologique
Noter cet article
Le portail ecolo et bio