Stabiliser la glycémie : quelques astuces naturelles pour vous aider   -   Le tourisme généalogique québécois, à la rescousse des campagnes normandes ?   -   Où trouver des bornes de recharge électrique   -   Le glyphosate, cible d'un détournement vidéo drôle et déjanté   -   Existe-t-il une alternative aux radiateurs gourmands en énergie?   -   Voyage côté nature au Brésil : 3 sites écotouristiques à découvrir   -   Écotourisme à Cuba : l’une des meilleures façons de découvrir l'île   -   Zoom sur les bienfaits de la nature sur la santé   -   Des solutions pour mieux soulager la grippe   -   « Pourquoi le bio c'est cher ? » : enquête du Professeur Feuillage   -   En Charentes-Maritimes, il invente une bouteille 100% biodégradable   -   Enquête sur la méthode Monsanto   -   Ywaste transforme les déchets organiques en compost   -   Est-il possible de redonner vie aux aurochs, une espèce éteinte depuis le XVIIe siècle ?   -   Les tribulations de Curiosity sur la planète Mars, à la recherche de la vie   -   Les voitures autonomes s’apprêtent maintenant à envahir les rues de New York   -   Quand le supervolcan de Yellowstone se réveillera   -   Arrêtons d’être complices de l’obsolescence programmée, des alternatives existent !   -   Pesticides : à quoi s’exposent ceux qui habitent près des champs ?   -   Trois quart du miel est contaminé par des pesticides

L’Afrique du Sud, une destination parfaite pour l’éco voyage

Mauvaise Haleine

Si vous êtes en quête de passer des aventures authentiques à travers l’écotourisme, pourquoi ne pas opter pour l’Afrique du Sud ? Cette contrée saura ravir tous les amoureux de la nature en proposant de nombreux sites à couper le souffle.

Le Parc national Kruger, une adresse à prioriser

Représentant la plus grande réserve animalière de l’Afrique du Sud, le parc national Kruger occupe un vaste territoire de près de 20 000 km². Il se localise au nord-ouest de la contrée en couvrant la majeure partie du bas Veld oriental. Parmi les activités proposées dans ce site, faire un safari avec un 4×4 ou un autre moyen de locomotion est à ne pas manquer. Vous aurez l’opportunité d’y rencontrer le big five, à savoir le lion, l’éléphant, le rhinocéros et le buffle. Ils y verront également d’autres espèces de mammifères telles que des guépards, des impalas, des girafes et bien plus encore. En ce qui concerne les spécimens aviaires observables dans cette zone, on peut citer notamment les pintades, les autruches, les cigognes, les Rolliers, les Drongos, les Alouettes… Si vous souhaitez découvrir la flore locale, vous pourrez y trouver près de 1 980 espèces de plantes reparties en 6 écosystèmes.

Le parc de la zone humide d’iSimangaliso, l’endroit miraculeux

En rejoignant la région de KwaZulu-Natal, vous pourrez explorer le parc d’iSimangaliso qui n’est autre que la troisième plus grande réserve de l’Afrique du Sud. Ce site dispose d’un écosystème intact pour être inscrit sur la liste du patrimoine mondial en 1999. Il se singularise par la présence du lac de Sainte Lucie s’étendant sur près de 36 000 ha et de son estuaire. De ce fait, il représente un foyer d’une multitude d’espèces d’animaux aquatiques et permet ainsi de continuer votre safari Afrique du Sud. Vous y apercevrez, par exemple, des baleines, des milliers d’hippopotames et des tortues de mer qui, au mois novembre, se ruent vers les plages pour pondre. De surcroît, vous y observerez des requins en provenance de KosiBay, Maputo. En outre, vous croiserez une variété d’espèces ornithologiques comprenant des pélicans, des cigognes, des flamants roses, des sternes…

Le Jardin botanique de Pretoria, un site intéressant à visiter

Pour terminer en beauté votre séjour sur le territoire sud-africain, se rendre au joli jardin botanique national de Pretoria est une bonne option. Ce site se localise dans une banlieue de cette capitale administrative du pays. Occupant une superficie de 76 ha, il a pour vocation de préserver et de mettre en valeur la flore nationale, dont une grande partie (50 ha) est consacrée exclusivement aux plantes du pays. Vous y verrez presque toutes les espèces de plantes à fleurs existant sur le territoire ainsi que la moitié des espèces d’arbres de la contrée. À titre d’information, vous trouverez sur place le siège de l’institut sud-africain de la biodiversité nationale.

 

L’Afrique du Sud, une destination parfaite pour l’éco voyage
Noter cet article
Le portail ecolo et bio